PDF Print E-mail

Comment le traitement céramique CERAMIZER® agit-il ?


 

Les principes du processus de restauration moteur Ceramizer®

Issue de la combinaison des particules de céramique et de métal, une couche aux propriétés lubrifiantes restaure les dimensions initiales et la géométrie des surfaces en frottement. 

Ce processus de restauration moteur est réalisé au cours de l'utilisation du véhicule, lorsque les mécanismes sont en action. Il ne demande par conséquent aucun effort ni intervention manuelle sur les pièces. Il suffit simplement de rajouter le traitement spécifique Ceramizer® à l'huile de moteur, boîte de vitesse, pompes ou au carburant .

Le processus thermodynamique créé une couche céramique-métal (appelée cermet) qui lisse les surfaces et colmate les fissures. Cette couche se stabilise avec la diminution de la friction, ce qui augmente le lissage des fissures. Une couche plus épaisse se formera sur les zones usées et fissurées en respectant les dimensions initiales.

Afin d'optimiser le processus de formation de la couche de cermet protectrice, il est déconseillé de dépasser les 2 700 tr/min durant les premiers 200 km après ajout du traitement céramique. Plus la vitesse est réduite, mieux la couche de protection se formera.


Les particules contenues dans le traitement céramique Ceramizer® possédent un fort potentiel d'adhésion sur les métaux. Elles se collent aux zones usées où la friction est plus forte, ce qui élève la température de ces zones. C'est ainsi que les particules de métal et de Ceramizer® se combinent et créent une couche qui restaure les surfaces sujettes à l'usure.

La diffusion du traitement céramique Ceramizer® sur une surface métallique renforce la zone traitée. Une matière composée de céramique et de métal vient colmater les fissures et les imperfections. Cette couche protectrice est de longue durée et indissoluble. Ce procédé est appelé céramisation

La couche atténue, couvre et remplit les microdéfauts et déformations des surfaces en frottement. 

 


Les avantages du traitement céramique Ceramizer®

Le principe de l'additif Ceramizer® est la céramisation des surfaces métalliques par le développement d'un revêtement de céramique + métal (cermet) sur les surfaces de frottement du moteur au cours de son utilisation.

Ceramizer® se combine définitivement aux molécules de métal et rénove ainsi les surfaces de frottement. Cette couche de cermet est solide et durable, et elle possède un fort pouvoir lubrifiant. Elle évacue parfaitement la chaleur, et résiste très bien aux températures extrêmes ainsi qu'aux fortes tensions mécaniques. Le revêtement colmate, couvre et régénère les déformations des pièces. L'effet à long terme de la céramisation dans les moteurs à combustion se maintient même après plusieurs vidanges, jusqu'à 70 000 km pour les moteurs, et 100 000 km pour les boîtes de vitesse.

Des particules de céramique Ceramizer®  restent sur le métal ce qui permet un faible frotement même lors des démarrages à froid.

En théorie, si l'huile n'est pas changée, le processus de céramisation empêche toute usure des surfaces de frottement. Présumant que l'huile n'a pas été changée, ce transfert sélectif aboutit à préserver à 100%  l'usure les surfaces de frottement. Malheureusement, les vidanges régulières diminuent les performances du transfert sélectif en évacuant des particules de céramique Ceramizer®.

 

Ceramizer® ne contient aucune des substances chimiques suivantes : Teflon, plomb, molybdène.

Ceramizers® ne bouche pas les filtres à huile et les conduits : les particules de céramique sont d'une taille plus petite que les trous des filtres à huile. Elles sont de l'ordre de 2-5 microns alors que les filtres font plus de 5 microns. De plus, la couche de protection métal + céramique ne se créé que sur les zones où du métal est en frottement.

Le traitement céramique Ceramizer® n'est pas un nettoyant d'huile ou autre "motor-doctor".

Une dose de Ceramizer® est de 5 ml.

Ceramizers® ne traite pas les fuites d'huile des valves et des joints d'étanchéité synthétiques. En effet, il n'y a pas de frotement metal contre metal.

Nous garantissons l'efficacité et la durée de la couche jusqu'à au moins 70 000 km ou jusqu'à 6 000 tr/min. Au delà de ces valeurs, il est recommandé de renouveler le traitement  Ceramizer®.